Bien choisir son e liquide pour sa cigarette électronique

Bien choisir son e liquide ne se limite pas à une affaire de goûts et d’affinités pour certaines saveurs. Quand il s’agit de choisir un e liquide pour sa cigarette électronique, d’autres facteurs sont à considérer comme la composition de propylène glycol et de glycérine végétale du liquide. On parle à ce sujet de « taux de PG/VG ». C’est même un point essentiel car un e liquide ne conviendra pas forcément avec toutes les e-cigs. En effet, un taux de PG/VG inappropriée avec la résistance de votre clearomiseur peut provoquer des fuites ou des goûts désagréables de « brûlé ».

Un e liquide est composé d’arômes qui donnent les saveurs au e liquide. Ces arômes sont dilués dans le propylène glycol qui donne également le « hit », où la sensation en gorge, importante pour le vapoteur. Enfin, la glycérine végétale produit la vapeur. Le cas de la nicotine est important, nous lui avons consacré un sujet entier ici.

Un e liquide avec beaucoup de VG

La glycérine végétale est un produit épais et visqueux. Pour être  chauffé et produire de la vapeur, le e liquide doit pouvoir être en contact avec la résistance. Si la résistance est prévue pour vaper avec une inhalation indirecte un tirage serré, une valeur faible en ohm et peu de puissance, alors il y a peu de chance qu’elle accepte les e liquides avec des taux élevés de glycérine végétale. On vapotera des e liquides avec beaucoup de VG de préférence avec tous les clearomiseurs ayant des résistances très basses, appelés aussi “subohm” : tous les TFV de Smok, les tanks Cascade et NRG Vaporesso, les Ello Eleaf, etc.

Inhalation directe/indirecte :

L’inhalation directe et l’inhalation indirecte sont deux manières de vapoter différentes. En inhalation directe, la vapeur passe immédiatement de la bouche aux poumons. En inhalation indirecte, la vapeur reste en bouche puis passe aux poumons. L’inhalation directe est généralement utilisée avec des résistances à faible puissance associées à des  liquides à faible taux de nicotine. Il est cependant possible de vapoter en inhalation indirecte avec de faible taux de nicotine. Il est également possible de vapoter en inhalation indirecte avec un clearomiseur subhom (par exemple un Subtank en 0.50 ohms) en diminuant l’arrivée d’air avec le contrôle de l’airflow.

Sub ohm :

Les clearomiseurs Sub-ohm comme le Subtank ou l’Atlantis, sont des clearomiseurs équipés d’une très basse résistance, inférieure à 1 ohm et s’utilisent à puissance élevée (entre 20 et 30 W). Ils génèrent par conséquent énormément de vapeurs et un très gros hit même sans nicotine.

Le système de vaporisation est adapté pour permettre une entrée importante d’e-liquide pour approvisionner en continu la fibre située au niveau du fil résistif et éviter ainsi les goûts de brûlé. Il est conseillé, pour ce type de clearomiseur, d’utiliser des e-liquides riches en glycérine végétale (> 60 %) et avec un taux de nicotine plus faible qu’en utilisation classique.

Attention : La température de chauffe de la résistance est bien plus élevée que pour les clearomiseurs standards, votre consommation d’e-liquide est décuplée et les risques de générer des molécules potentiellement cancérigènes, comme par exemple l’acroléine, sont augmentés.

Avertissement : les clearomiseurs Sub-ohm doivent être utilisés avec un matériel adapté, supportant un courant de décharge continu d’au moins 8,5 ampères. Nous recommandons son usage sur des mods mécaniques, couplés avec des accus adaptés, pouvant supporter plus de 8,5 ampères ou avec des mods électroniques acceptant les résistances à 0,4/0,5 ohm.

Un e liquide avec beaucoup de PG

A l’inverse, les clearomiseurs qui utilisent des “grosses’’ résistances, avec des entrées pour le e liquide très larges et prévues pour faire beaucoup de vapeur, auront beaucoup de fuites. En effet ces résistances sont très ouvertes pour le passage du liquide. Si celui-ci est fluide comme ceux avec beaucoup de PG, le clearomiseur aura des fuites. On pourra vapoter les e liquides avec beaucoup de PG avec les clearomiseurs Nautilus Aspire, GS Eleaf, Zenith et Jem Innokin, Exceed D19 Joyetech… Bref tous les clearomiseurs avec des résistances de 1.0 ohm et plus chaufferont la VG avec difficulté et provoqueront des goûts de brûlé.

  • Pour résumer :

Les petites résistances prévues pour la vape en inhalation indirecte, 1.0 ohm et plus sont compatibles avec les e liquides avec beaucoup de PG.

Les grosses résistances pour la vape en inhalation directe sont essentiellement adaptées aux e liquides avec beaucoup de VG.

  • Exemples :

Un clearomiseur Zenith Innokin avec une résistance de 1.60 ohms fonctionnera parfaitement avec un e liquide en 70/30, un 60/40, un 50/50 de PG/VG. Avec un e liquide en 30/70 de PG/VG il y a un risque de goût de brulé, le liquide n’alimente pas ou peu la résistance.

Un clearomiseur TFV12 avec une résistance de 0.15 ohm fonctionnera bien avec un e liquide en 30/70, 20/80 voire du 10/90 (j’ai un doute pour le Full VG). Avec des e liquides de moins de 60% de VG, la résistance aura des fuites, le liquide est trop fluide.

Et le cas du 50/50 de PG/VG ?

Souvent utilisé pour le DIY et par les fabricants, la proportion 50/50 reste une excellente alternative. Fluide mais pas trop, avec une production de vapeur satisfaisante, le 50/50 de PG/VG est à l’aise avec un grand nombre de résistances. Cependant il faut se méfier des très grosses résistances, comme celles de Smok et ses clearomiseurs TFV quasi incompatibles avec le 50/50.

Les conseils d’utilisation des fiches LPV

Le site du Petit Vapoteur propose des conseils d’utilisation pour toutes les résistances. Un pense-bête pour se souvenir de toutes les informations d’une résistance : valeur, plage de puissance ou type de e liquides conseillés.

Parlons des arômes

La composition aromatique, c’est ce qui fait le bonheur du vapoteur. Ce sont les arômes qui font qu’on aime un e liquide plus qu’un autre. Mais un arôme ne fait pas l’autre et certains accélèrent l’usure des résistances. Certains arômes utilisés pour les recettes gourmandes, par exemple, font  des dégâts dans la fibre de coton et laissent un résidu qui s’accumule sur le fil résistif. Les jus malaisiens ultra frais sont aussi réputés pour dégrader rapidement les résistances.

Attention cependant, deux e liquides de marque différente proposant une même saveur, peuvent avoir des effets diverses sur les résistances. En effet, chaque fabricant travaille avec des arômes différents et de différentes provenances. Chaque marque a ses préférences en termes de choix d’arômes pour des questions de composition de l’arôme et de goût.

Avec l’expérience, on  finit par repérer les marques et les e liquides qui fatiguent les résistances plus vite que les autres. Et ce ne sont pas forcément ceux-là qui plaisent moins au public.

  • Pour résumer :

Une même saveur proposée par deux marques différentes peut avoir des effets différents sur les résistances. Les arômes utilisés ne sont pas identiques d’un fabricant à l’autre.

Le choix du taux de nicotine pour son e liquide est abordé dans notre article : Bien choisir son taux de nicotine

Laisser un commentaire

Panier